Le Louvre à Valence

Valence vue du musée

 

 

Pendant mes vacances de juillet, mon compagnon et moi avons fait également une escapade dans la Drôme. Nous connaissions déjà Valence, capitale du département et après l’annonce de la réouverture de son musée des Beaux-Arts, nous souhaitions le redécouvrir enfin rénové. Les travaux ont été commencés en 2009 et ont été achevés en décembre 2013.

Profitant de notre séjour dans la Drôme, nous n’avons pas hésité à venir admirer le résultat. C’est spectaculaire! C’est une belle réussite de rénovation pour un musée de province!

 

Le Champ de Mars à Valence

 

Du musée, nous pouvons contempler le Champ de Mars avec le Kiosque Peynet. J’ai bien apprécié la vue! Valence ne représente pas la belle ville touristique dans son ensemble mais elle dévoile de jolis coins très agréables pour s’y promener.

 

Le Parc Jouvet

 

Comme par exemple le Parc Jouvet! C’est un jardin public de 7 hectares avec une animalerie, une roseraie et un petit train. C’est le genre de parc dans lequel on aime errer l’été pour trouver un peu de fraîcheur.

Mais revenons sur nos pas! Nous étions au musée de Valence. Malheureusement, photographier les oeuvres est interdit comme dans la plupart des musées. Par conséquent, j’ai très peu de clichés de tableaux à montrer. Dommage car l’exposition temporaire « De Gainsborough à Turner, l’âge d’or du paysage et du portrait anglais dans les collections du musée du Louvre » du 29 juin au 28 septembre 2014, est à voir!

Dans le nouvel aménagement du musée, ce qui m’a le plus impressionnée c’est l’utilisation de l’espace. Les collections sont bien mises en valeur.

 

Le musée de Valence

Comme le musée est sur plusieurs niveaux, on peut emprunter un ascenseur pour accéder à chaque étage et contempler de chaque balcon intérieur l’ensemble des collections. C’est très bien pensé!

 

La salle d'archéologie

Toutes les salles sont lumineuses comme celle d’archéologie avec sa grande mosaïque de sol.

Sauf une!

Nymphe endormie

Cette pièce est très sombre pour préserver les tapisseries murales mais seule, la nymphe endormie de Louis-Pierre Deseine y reposant au centre se permet un faible éclairage afin d’en admirer sa beauté. Elle est si belle!

Parmi les quelques photos de peinture, j’ai opté pour ces 2 tableaux qui m’inspirent :

 

La Villa Conti à Frascati                                      La Villa Conti à Frascati d’Auguste Anastasi

 

La Loire à Trentemoult                                La Loire à Trentemoult de Désiré Trouillebert

 

Ces paysages sont très classiques mais j’aime ce qu’il s’en dégage.

Pour conclure, j’adore visiter des musées et je pense que celui-là restera un certain temps gravé dans ma mémoire.

Si vous avez l’occasion de passer à Valence, arrêtez-vous au musée!

Nevers

C’est en voulant revisiter son musée fermé depuis 10 ans que mon compagnon et moi sommes allés redécouvrir la ville de Nevers dans la Nièvre.
Il a réouvert ses portes le 28 septembre 2013. Il occupe l’emplacement de l’ancienne abbaye bénédictine Notre-Dame.
Nevers est réputée pour ses faïences et son « Bleu de Nevers » pour les amateurs. Le musée en présente quelques beaux modèles dans sa grande salle.
Il n’est pas riche que de céramiques. Il expose également des verres émaillés du XVIIe et XVIIIe siècle, des sculptures, et des peintures entre autres.

Plat octogonal « Nevers » de la Manufacture Armand Hiver entre 1894 et 1917
Violon, décor végétal de la Manufacture Georges 20e siècle
« Rue Saint-Genest à Nevers » de Johan-Barthold Jongkind (1819-1891)

Ce tableau est la dernière acquisition du musée.
Repéré en vente publique, il présente le double intérêt d’être la représentation de la rue où est implanté le musée, et de figurer sur la gauche, la devanture d’un magasin de faïence.

Cet échantillonnage des oeuvres est peut-être arbitraire et insuffisant pour certains par rapport à celles exposées. J’ai renoncé à montrer des classiques de la faïence et j’ai opté pour mes favorites. Elles donnent un bel aperçu du travail accompli.

J’apprécie cette ville d’art et d’histoire dotée d’un beau patrimoine architectural.

Palais ducal

Ce palais de style Renaissance qui était la résidence des Ducs de Nevers est magnifique. Aujourd’hui, il représente une annexe de l’hôtel de ville.

La Chapelle Sainte-Marie

Cette Chapelle est de style baroque et ce style est unique dans la région du Nivernais.
Ce travail architectural est remarquable.

Maison à colombages à Nevers

J’adore les maisons à colombages et quand j’en vois une, je ne peux pas résister à la photographier.
Dommage que le ciel bleu ait disparu sur cette photo!

Porte du Croux et son avant-porte

La Porte du Croux date de la fin du XIV et représente une partie des remparts de Nevers.
Elle reste l’un de mes monuments préférés de cette ville. Ce genre d’édifice apporte une certaine magie dans un environnement urbain moderne.

Porte du Croux – Service de fumeur de la Manufacture Trousseau et Cie (1889)

Et voici pour conclure, une reproduction de la Porte du Croux en céramique! Les faïenciers ont cédé à la tentation en la voyant. C’est bibi qui le pense en aparté!

Connaissez-vous Nevers?

Jules-Emile Zingg

Ce week-end, j’ai fait une escapade avec mon homme à Montbéliard pour admirer la belle exposition temporaire sur le peintre Jules-Emile Zingg qui se termine le 23 mars 2014.
Je vous imagine lisant mon article avec des yeux étonnés en découvrant le nom de la ville. Mais quelle idée saugrenue de faire un tour à Montbéliard!
En effet, ce n’est pas la plus belle ville de France. Curieuse de tout et amoureuse de la France, j’aime la parcourir de long en large.
J’en ai profité pour visiter le musée du Château des ducs de Wurtemberg.

J’adore ce ciel chargé qui donne au Château une ambiance mystérieuse. Le temps changeait très vite et le soleil faisait quelques apparitions.
Grâce à cette exposition, j’ai fait la connaissance de ce peintre montbéliardais qui a séjourné en Bretagne entre 1914 et 1930. Le musée nous propose de voir une partie de la collection concernant son séjour à Perros-Guirec.
« La dame en rouge » vers 1927 .huile sur carton . Collection particulière .
Eh oui, je ne pouvais pas passer à côté de cette dame en rouge que je trouve très belle!
                               Jeux de plage , aquarelle , lavis , encre de Chine , vers 1918-1919 . Collection particulière .
Jeux de plage , aquarelle , lavis , encre de Chine , vers 1918-1919 . Collection particulière .
Je ne connais pas Perros-Guirec mais cela me donne envie de retourner en Bretagne que j’adore!
Je ne dévoile pas tout aujourd’hui. La suite de ma virée est pour demain.