Michel de Montaigne

 

 

Après avoir lu la courte biographie de Michel de Montaigne par Stefan Zweig, je ne pouvais pas ne pas en parler. La courte vidéo de l’INA illustre et résume ce grand personnage de notre histoire.

La biographie de Montaigne me donne envie de me plonger dans le pavé des « Essais » que j’ai étudié en partie à l’école mais je ne l’ai jamais lu en entier. Plus de 2000 pages à parcourir selon le format du livre! Je ne vais pas me lancer tout de suite mais il s’ajoute à ma pile à lire.

J’offre un petit aperçu de ce que j’ai découvert de ce grand homme du XVIe siècle par le biais de Stefan Zweig :

« C’est la recherche qui constitue le plaisir particulier de Montaigne, non la découverte. Il n’est pas de ces philosophes qui cherchent la pierre philosophale, la formule opératoire. »
Je rejoins Montaigne dans sa philosophie car le plaisir réside surtout dans la recherche. C’est mon avis personnel, bien sûr!

Mais encore :

Le conseil de Montaigne est :
« Pensez vos propres pensées et non pas les miennes!
Vivez votre vie! Ne me suivez pas aveuglément, restez libres! »
Celui qui pense librement pour lui-même honore toute liberté sur terre.

Et enfin :

Il se dit à lui-même :
« Ne te préoccupe pas du monde! Tu ne peux le changer, le rendre meilleur. Occupe-toi de toi-même, sauve en toi ce qui est à sauver. Pendant que les autres détruisent, construis, tente de rester seul raisonnable au sein de la folie. Isole-toi. Construis-toi ton monde à toi. »
Il préconise la liberté de penser par soi-même parce qu’il désire être un homme libre. Ces quelques mots peuvent faire penser à de l’égoïsme. A mon avis, Montaigne souhaitait que l’homme ne ressemble surtout pas à un mouton qui suit le mouvement.

Montaigne

J’espère avoir attisé votre curiosité sur cet humaniste.

Le connaissez-vous?