Loin de la foule déchaînée

De la romance pour réchauffer les coeurs!

Ne vous attendez pas à ce que je dévoile tout du film Loin de la foule déchaînée de Thomas Vinterberg pour ceux qui ne l’ont pas vu. C’est l’adaptation cinématographique du roman de Thomas Hardy publié en 1874.

Hélas, je n’ai pas pu lire le roman avant de voir le film. J’avais tant aimé l’autre roman de Thomas Hardy « Tess d’Urberville » que j’aurais bien voulu découvrir tous les détails de celui de Loin de la foule déchaînée.

Ce petit bijou de l’ère victorienne a tout pour me plaire. Les paysages sont majestueux et je suis toujours éblouie par la beauté de la campagne anglaise. Cette dernière a le plus beau rôle. Les personnages n’ont plus qu’à évoluer dans ce décor de rêve.

Les costumes sont parfaits  et mettent bien en valeur les personnages. J’adore ces personnages tourmentés et tout en complexité. Le rôle principal qu’interprète Carey Mulligan représente une femme forte qui sait ce qu’elle veut. Bien que…

Je ne suis pas vraiment fan de Carey Mulligan mais dans ce film, elle est assez convaincante.

 

Loin de la foule déchaînée
Loin de la foule déchaînée (via internet)

 

Voici le synopsis :

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, Bathsheba Everdene doit diriger seule, la ferme léguée par son oncle. En femme libre, elle veut s’assumer sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oak, le riche voisin Mr Boldwood et le sergent Troy.

Vous comprenez donc que c’est un sacré dilemme pour Bathsheba (jouée par Carey Mulligan) de choisir entre ces trois charmants hommes. Mais que va t-elle décider? Je ne vous en dis pas plus.

J’ai beaucoup aimé cette belle histoire d’amour romanesque et j’ai même décidé pour Bathsheba.

Pour moi, il n’y a pas à hésiter, j’ai choisi GABRIEL OAK!!! Enfin, j’ai choisi surtout l’interprète du rôle du berger Gabriel Oak, Matthias Schoenaerts.

 

Matthias Schoenaerts
Matthias Schoenaerts (via internet)

 

Il est superbe! J’ai découvert Matthias Schoenaerts dans ce film et maintenant, j’ai envie de voir sa filmographie. Je le verrai bientôt dans « Suite française » et « Les jardins du roi ».

Dans Loin de la foule déchaînée, il interprète le rôle du berger à merveille. Il me fait penser à un autre acteur que j’adore, Mads Mikkelsen. J’aime les hommes qui ont une gueule!

Et vous, que pensez-vous de ce film et de mon nouveau chouchou?

La voleuse de livres

Après le grand désarroi de ces jours-ci, je reprends ma plume doucement. Il faut continuer à écrire et à croire en la bonté humaine. Cette marche historique du dimanche 11 janvier 2015 me donne l’espoir que nous pouvons nous comprendre et partager notre soif d’amour. Je le souhaite!

Après ce préambule, un film m’a insufflé le désir de faire à nouveau un article sur mon blog. C’est un petit bijou qui est une adaptation cinématographique du roman de Markus Zusak « La voleuse de livres » et réalisé en 2013 par Brian Percival.

 

La voleuse de livres

En voici le synopsis :

L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre.

 

Dans le tourment de la guerre, Liesel, interprétée par Sophie Nélisse, montre un courage, une générosité et une soif d’apprendre considérable.

Hans Hubermann le père adoptif de Liesel, interprété par Geoffrey Rush, est un homme extrêmement bon et tente de résister à la puissance nazie.

Rosa Hubermann la mère adoptive de Liesel, interprétée par Emily Watson, semble avoir un coeur dur mais…

Ces 3 acteurs sont magnifiques dans leur rôle respectif. Sophie Nélisse, que je ne connaissais pas, est si mignonne et si attachante dans ce film.

Je ne vais pas tout vous dévoiler! Vous découvrirez dans ce film de belles âmes qui apportent beaucoup d’espoir au genre humain. Malgré le contexte, c’est une belle histoire qui peut être regardée aussi bien par la jeunesse que par les adultes.

J’ajoute cet extrait du film que j’ai adoré:

« MORT ET CHOCOLAT

D’abord les couleurs.
Ensuite les humains.
C’est comme ça que je vois les choses, d’habitude.
Ou que j’essaie, du moins.

UN DETAIL
Vous allez mourir.

En toute bonne foi, j’essaie d’aborder ce sujet avec entrain, même si la plupart des gens ont du mal à me croire, malgré mes protestations. Faites-moi confiance. Je peux vraiment être enjouée. Je peux être aimable. Affable. Agréable. Et nous n’en sommes qu’aux «A». Mais ne me demandez pas d’être gentille. La gentillesse n’a rien à voir avec moi.

RÉACTION AU DÉTAIL CI-DESSUS
Ça vous inquiète ?
Surtout, n’ayez pas peur.
Je suis quelqu’un de correct.

Une présentation s’impose. Un début.
J’allais manquer à tous mes devoirs.
Je pourrais me présenter dans les règles, mais ce n’est pas vraiment nécessaire. Vous ferez bien assez tôt ma connaissance, en fonction d’un certain nombre de paramètres. Disons simplement qu’à un moment donné, je me pencherai sur vous, avec bienveillance. Votre âme reposera entre mes bras. Une couleur sera perchée sur mon épaule. Je vous emporterai avec douceur.
À cet instant, vous serez étendu (je trouve rarement les gens debout). Vous serez pris dans la masse de votre propre corps. Peut-être vous découvrira-t-on ; un cri déchirera l’air. Ensuite, je n’entendrai plus que mon propre souffle et le bruit de l’odeur, celui de mes pas. » (citation sur Amazon)

Je termine avec la bande annonce:

 

Si vous ne l’avez pas vu, regardez-le!