Un beaujolais à déguster!

Petit à petit, je découvre le Beaujolais et finalement, je lui trouve à chaque fois du charme.

Ah, vous pensez tout de suite que je parle de vin naturellement! Eh bien NON! Je parle de la région de ce vin située au nord de Lyon. Je n’ai pas encore tout vu du Beaujolais mais j’ai apprécié le peu que j’ai visité avec mon compagnon.

Dans le Beaujolais du Sud, des vignobles adossés à la colline entourent des villages construits de pierre ocre jaune qui donne l’appellation de pierres dorées. Cette couleur de pierre est présente sur chaque construction de l’église aux maisons et c’est magnifique au soleil!

Pour en donner un aperçu, admirez le village perché d’Oingt situé à une trentaine de kilomètres de Lyon.

 

Oingt                                                               Oingt

Oingt

Oingt                                             Oingt domine la vallée d’Azergues

J’adore ces villages au passé médiéval qui surplombent une vallée. Hélas, de la cité médiévale, il reste la chapelle du château devenue l’église du village, la porte fortifiée de Nizy et la tour donjon.

J’aurais voulu voir également le Mont Brouilly mais il faut en laisser un peu pour une prochaine promenade bucolique. En revanche, Nous avons fait une halte à Beaujeu la capitale historique du Beaujolais. Aujourd’hui, Villefranche-sur-Saône en est la capitale actuelle.

Beaujeu, commune de 2000 habitants, a perdu de sa gloire passée. Elle a su préserver l’Hôtel Dieu devenu l’hôpital de la ville et la place de la Mairie mais plusieurs bâtiments exigent d’être rénovés.

Beaujeu                                                     Beaujeu et sa place de l’Hôtel de Ville

Beaujeu                                               L’hôpital rénové et agrandi

Beaujeu                                          Le très bel hôtel restaurant Anne de Beaujeu de face

Beaujeu                                  Le même hôtel restaurant de dos et abandonné

Beaujeu

Quel dommage! Ce côté jardin représentait la terrasse du restaurant et on peut imaginer au temps du faste de cet hôtel, un lieu paisible et empreint d’un certain luxe.

J’espère avoir attisé un peu la curiosité de chacun pour arpenter ce Beaujolais plein de surprises.

A consommer sans modération!