Projet Flowerpower 14

Pour la chronique du lundi, je vous propose cette fleur de mes vacances dans le Jura. Je l’ai photographiée dans le jardin des Jeux du Château d’Arlay.

 

Fleurs du jardin des Jeux au Château d'Arlay
Roses du jardin des Jeux au Château d’Arlay

 

La couleur de cette rose est magnifique! Même si elle n’est pas rouge, j’adore sa couleur.

Cette fleur de mes vacances représente mon sourire du jour.

N’hésitez plus à participer au projet du lundi #flowerpower2015 de BernieShoot !

N’oubliez pas d’ajouter ce logo :

#flowerpower2015
#flowerpower2015

À lundi prochain!

 

Astrée

 

Publicités

Chinon et sa forteresse

Après le Prieuré d’Orsan, je poursuis mon voyage d’été avec la ville de Chinon située en Indre-et-Loire dans la région Centre-Val de Loire.

Ah, Chinon et son histoire! Jeanne d’Arc est passée par là et a rencontré en 1429 le futur roi Charles VII. Plus tard, le cardinal de Richelieu prend possession de Chinon en 1631.

 

Jeanne d'Arc
Jeanne d’Arc

 

Tout le passé de cette ville et son implantation a contribué au classement de Chinon en 2000 au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Chinon le jour
Chinon le jour

 

Chinon la nuit
Chinon la nuit

 

A proximité des châteaux de la Loire, cette ville fortifiée est bordée par la Vienne. Le panorama, vu de la tour de l’Horloge en haut de la forteresse, est majestueux.

 

Chinon vue de la Tour de l'Horloge
Chinon vue de la Tour de l’Horloge

 

J’adore ce genre de ville traversée par un cours d’eau! L’eau apporte une belle lumière sur les vieilles pierres d’une ville.

 

La Tour de l'Horloge de Chinon
La Tour de l’Horloge de Chinon

 

Les restes de la pièce dans laquelle Jeanne d'Arc rencontre Charles VII
Les restes de la pièce dans laquelle Jeanne d’Arc rencontre Charles VII

 

Dans l’enceinte de la forteresse, jusqu’en novembre 2015, on peut découvrir la légende du roi Arthur en un parcours scénographié avec des panneaux didactiques, des écrans tactiles et des silhouettes pour expliquer aux enfants et aux grands les différentes étapes de son histoire. Pour agrémenter le tout, on peut entendre la musique de la série TV « Kaamelott » et voir quelques extraits. J’en profite pour faire un clin d’oeil à LA fan incontestée Bloody Anna.

J’ai apprécié cette vieille ville perchée qui raconte toujours son passé inoubliable encore aujourd’hui. Je vous invite à ce joli détour en France si vous passez par là.

Je continuerai mon voyage d’été bientôt!

Astrée

 

 

 

 

 

 

Le Prieuré d’Orsan

Prieuré d'Orsan
Prieuré d’Orsan

 

Après mon article du lundi Projet flower power 12, je poursuis la visite dans ce magnifique Prieuré d’Orsan situé à Maisonnais dans le Cher.

Pour la petite histoire de ce prieuré, c’est en 1107, Robert d’Arbrissel, fondateur de l’Abbaye de Fontevraud, qui implante à Orsan le premier prieuré fontevriste. Depuis, la Révolution est passée par là et en 1860, la vente en carrière de pierres de la plupart des bâtiments. Jusqu’au milieu du XXe siècle, il ne reste que 10 % de la superficie bâtie et Orsan devient une ferme.

 

L'entrée du Prieuré d'Orsan
L’entrée du Prieuré d’Orsan

Depuis 1995 et après 3 années de travaux, les jardins sont ouverts au public. Les jardins d’inspiration médiévale bénéficient du label « Jardin remarquable » depuis 2004.

 

La fontaine avec ses bancs de vigne de chenin blanc
La fontaine avec ses bancs de vigne de chenin blanc

 

Le verger de pommiers
Le verger de pommiers

 

Le potager
Le potager

 

Le trône en bois
Le trône en bois

 

Le jardin d'inspiration médiévale
Le jardin d’inspiration médiévale

 

Une belle entrée
Une belle entrée

 

Le Prieuré ne représente pas uniquement des jardins magnifiques. La Maison d’Orsan, qui a rejoint les Relais & Châteaux en 2006, propose sept chambres installées dans l’ancienne bâtisse du dortoir et réfectoire du prieuré. Je n’y ai pas dormi mais je devine que la Maison d’Orsan doit être un hâvre de paix tant le calme y règne.

 

La Maison d'Orsan
La Maison d’Orsan

 

Durant mon séjour en Touraine, j’ai acheté le livre « Jardins médiévaux en France » édité par Editions Ouest-France pour me donner envie d’en faire un. J’adore le beau savoir-faire des moines du Moyen Age pour cultiver les jardins.

Connaissez-vous ce superbe endroit apaisant?  Si non, je vous invite à le visiter même si le mois d’août n’est pas la meilleure période pour le faire. Je suppose que le printemps doit être magique à Orsan!

 

Astrée