Féminine même en leggings ?

Après avoir déniché des magazines des années 50 intitulés « Le petit écho de la mode » sur une brocante, l’idée d’un article sur la mode m’est apparu. Passionnée de mode, même si je ne la suis pas aveuglément, je m’inspire surtout du vintage pour m’habiller.

 

Le Petit Echo de la Mode

Je ne sais pas si vous êtes une fashionista mais j’ai remarqué que de plus en plus, la mode est aux leggings ou jeggings noirs quasiment en toute saison. Selon moi, les femmes en leggings ont perdu toute leur féminité. Si seulement ces femmes en leggings étaient bien faites mais pas forcément. En effet, les leggings font ressortir leurs bourrelets ou leur maigreur. De plus, ils ne sont pas fabriqués dans du tissu de grande qualité et représentent aussi un produit jetable.

Dans les années 90, le legging s’appelait « Caleçon ». Depuis, les artistes américaines, notamment Rihanna, ont remis ce vêtement au goût du jour. En conséquence, on préfère employer un anglicisme qui sonne mieux aujourd’hui.
Chacune est libre d’accepter de les porter ou pas ! Hélas, la femme a perdu le goût de l’élégance. Elle ne sait plus juger du bon choix vestimentaire par rapport à son physique. L’art de se vêtir n’est-il pas de mettre en avant ses atouts physiques plutôt que de mettre l’accent sur ses défauts ? Mais pourquoi devrions-nous croire que nous sommes belles en leggings ?

Personnellement, j’ai décrété que je suis moche en leggings et je n’en porte donc pas.
Plus que jamais, j’ai envie de croire en la valeur de la jupe et de la robe et à leur pouvoir de séduction. En admirant ces modèles des années 50, je pense à tous ces couturiers qui ont su magnifier la femme grâce à leur talent.

 

Le Petit Echo de la Mode

Le Petit Echo de la Mode

Le Petit Echo de la Mode

En 1954, il va de soi que la petite fille porte une robe comme sa maman. Aujourd’hui, les fillettes sont sûrement vêtues en leggings made in China.

Vous avez compris que je déplore depuis quelques années, l’appartenance à un clan des fashionistas en leggings. Je préfère de loin voir une femme en Jeans qu’en leggings.

En comparaison, j’ai sélectionné 3 modèles du Prêt-à-Porter automne-hiver 2014/2015 de Valentino afin de démontrer que la splendeur de la mode est bien vivante.

defile-valentino-pret-a-porter-automne-hiver-2014-2015-photo-12

                                               Toujours avec une touche de rouge!

defile-valentino-pret-a-porter-automne-hiver-2014-2015-photo-9

                                                            En rose, pour changer!

defile-valentino-pret-a-porter-automne-hiver-2014-2015-photo-11

                                                        Enfin rouge Valentino!

Après ça, toujours féminine en leggings? Etes-vous leggings ou jupe?

Les dessous chics

J’ai choisi la chanson de Jane Birkin « Les dessous chics » pour accompagner mon article.
Si vous voulez l’écouter, envoyez la musique!

Comme je l’avais déjà mentionné sur mon précédent blog sur Canalblog, j’ai une passion pour le vintage et les revues anciennes.
L’ancien article montrait des publicités de parfums datant des années 50 à 60. Là, je vous présente des publicités de bas qui représentaient l’élément féminin marquant de la lingerie à cette époque.
De nos jours, peu de femmes s’affichent avec des bas qui ne sont plus adaptés à notre train de vie.

J’adore ces illustrations anciennes qui gardent toute leur fraîcheur malgré les années!
C’est si féminin!
Osez-vous en porter?