Chinon et sa forteresse

Après le Prieuré d’Orsan, je poursuis mon voyage d’été avec la ville de Chinon située en Indre-et-Loire dans la région Centre-Val de Loire.

Ah, Chinon et son histoire! Jeanne d’Arc est passée par là et a rencontré en 1429 le futur roi Charles VII. Plus tard, le cardinal de Richelieu prend possession de Chinon en 1631.

 

Jeanne d'Arc
Jeanne d’Arc

 

Tout le passé de cette ville et son implantation a contribué au classement de Chinon en 2000 au patrimoine mondial de l’Unesco.

 

Chinon le jour
Chinon le jour

 

Chinon la nuit
Chinon la nuit

 

A proximité des châteaux de la Loire, cette ville fortifiée est bordée par la Vienne. Le panorama, vu de la tour de l’Horloge en haut de la forteresse, est majestueux.

 

Chinon vue de la Tour de l'Horloge
Chinon vue de la Tour de l’Horloge

 

J’adore ce genre de ville traversée par un cours d’eau! L’eau apporte une belle lumière sur les vieilles pierres d’une ville.

 

La Tour de l'Horloge de Chinon
La Tour de l’Horloge de Chinon

 

Les restes de la pièce dans laquelle Jeanne d'Arc rencontre Charles VII
Les restes de la pièce dans laquelle Jeanne d’Arc rencontre Charles VII

 

Dans l’enceinte de la forteresse, jusqu’en novembre 2015, on peut découvrir la légende du roi Arthur en un parcours scénographié avec des panneaux didactiques, des écrans tactiles et des silhouettes pour expliquer aux enfants et aux grands les différentes étapes de son histoire. Pour agrémenter le tout, on peut entendre la musique de la série TV « Kaamelott » et voir quelques extraits. J’en profite pour faire un clin d’oeil à LA fan incontestée Bloody Anna.

J’ai apprécié cette vieille ville perchée qui raconte toujours son passé inoubliable encore aujourd’hui. Je vous invite à ce joli détour en France si vous passez par là.

Je continuerai mon voyage d’été bientôt!

Astrée

 

 

 

 

 

 

Barcelona

Je ne suis pas bien loin quand je m’absente. Quoi qu’il en soit, je suis ravie de revenir sur la toile.

J’ai passé quelques jours sous le soleil de Barcelone avec Céladon et j’en rapporte un souvenir mitigé.

Tout d’abord, la chanson « Barcelona » interprétée par Freddie Mercury et Montserrat Caballé s’imposait pour cet article.

Barcelone vue de la colline de Montjuic
Barcelone vue de la colline de Montjuic

 

Nous avons beaucoup marché pendant ces quelques jours et je conseille aux personnes désirant visiter Barcelone de faire de même. C’est le meilleur moyen pour la découvrir surtout dans certains quartiers comme le Barri Gòtic. Les rues y sont très étroites et les voitures n’y passent pas ou rarement.

Pour en revenir à mon souvenir mitigé de Barcelone, naïve que je suis, je pensais qu’en avril, j’allais pouvoir tranquillement la visiter sans être envahie de touristes de toutes les nationalités comme en été. Que nenni!!!

Pour la visite de la plupart des monuments de Gaudí, les files d’attente s’allongeaient au fur et à mesure. C’était épuisant! Pour découvrir la Sagrada Familia, Céladon et moi avions choisi de prendre un coupe-file à l’office du tourisme mais nous avons dû attendre malgré tout.

 

La basilique la Sagrada Familia
La basilique la Sagrada Familia

J’adore le travail de l’architecte catalan Antoni Gaudí et j’aurais préféré l’admirer dans un peu plus de calme. Peut-être faut-il aller à Barcelone en janvier ou février? Si vous avez la réponse, dites-la moi!

L’intérieur de la basilique est à voir absolument pour le jeu des couleurs et son architecture moderniste tout simplement. Magnifique!

 

L'intérieur de la Sagrada Familia
L’intérieur de la Sagrada Familia

 

Hélas, nous n’avons pas visité la Casa Batlló située au 43 passeig de gràcia, l’une des plus grandes avenues de Barcelone. Elle compte de nombreuses boutiques de luxe et surtout 23 édifices classés. Les façades sont vraiment superbes.

 

La Casa Batlló
La Casa Batlló

 

Nous pouvons y voir également la Casa Milà surnommée la Pedrera qui est, à mes yeux, encore plus belle.

 

La Casa Milà ou la Pedrera
La Casa Milà ou la Pedrera

 

Ces deux bâtiments figurent sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Vous ne remarquez peut-être pas mais j’ai volontairement réduit les deux photos pour supprimer les nombreuses personnes qui s’agglutinaient sur les trottoirs pour prendre des photos. Trop énervant!

Moi qui apprécie d’explorer au calme les lieux que je ne connais pas, c’est plutôt raté cette fois-ci.

De même pour le Parc Güell, ce parc de style art nouveau réalisé par Gaudí, inscrit aussi sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, était noir de monde. J’ai adoré le banc de forme ondulée recouvert de mosaïques en céramique qui se trouve sur la terrasse du parc.

Le Parc Güell
Le Parc Güell

 

Les mosaïques du Parc Güell
Les mosaïques du Parc Güell

 

D’autres curiosités architecturales surprennent à Barcelone comme le Palau de la Música catalana réalisé par l’architecte catalan Lluís Domènech I Montaner. C’est surtout une salle de concerts. Nous étions hébergés non loin de ce palais et nous avons pu le contempler plusieurs fois durant notre séjour en Espagne.

 

 

Le Palais de la Musique Catalane
Le Palais de la Musique Catalane

 

 

Ce palais est lui aussi inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

À plusieurs reprises, nous avons déambulé sur la fameuse Rambla, cette très longue promenade qui mène à la mer.

Au détour d’une rue perpendiculaire à la Rambla, nous avons découvert la Plaça Reial avec ses nombreux restaurants. J’adore cette place!

 

Plaça Reial
Plaça Reial

 

 

Il ne faut surtout pas manquer la visite de la Cathédrale de Sainte-Croix et de Sainte-Eulalie avec ses fameuses oies promenant dans le cloître. Cette somptueuse cathédrale de style gothique est surnommée Seu en catalan.

 

La Cathédrale de Sainte-Croix et de Sainte-Eulalie
La Cathédrale de Sainte-Croix et de Sainte-Eulalie

 

À la tombée du soir, les musiciens amateurs se produisent au pied de la cathédrale. Nous avons pu en écouter même au milieu de la journée. L’animation de Barcelone est en continu et c’est ce qui fait son charme. Sur cette place de la cathédrale, une petite brocante est organisée le jeudi.

En général, nous aimons balader dans les parcs des villes et à Barcelone, nous avons été superbement servis par le Parc de la Ciutadella. Mais avant d’y accéder, nous franchissons le magnifique Arc de Triomphe qui ouvre l’allée menant au parc.

 

L'Arc de Triomphe de Barcelone
L’Arc de Triomphe de Barcelone

 

Le Parc de la Ciutadella
Le Parc de la Ciutadella

 

 

Quand j’ai vu ce parc, j’ai pensé au Parc de la Tête d’Or à Lyon car il abrite un zoo également. J’adore les parcs et les jardins publics et celui-ci est vraiment grand.

J’ajoute mon étonnement de ce mercredi soir en apprenant la diffusion de l’émission de télé « Des racines et des ailes » sur Barcelone. Je n’ai pas pu m’empêcher de la regarder sur mon ordinateur et j’étais agréablement surprise d’en apprendre davantage.

Naturellement, il y aura une suite à cet article. J’espère que ceux qui connaissent déjà Barcelone me raconteront leur expérience catalane.

Bona nit!

                                                                         Astrée

 

 

Mais comment t’appelles-tu?

Je ne sais pas si vous avez remarqué dans mon dernier article, j’ai ajouté une signature à la fin de celui-ci. Dorénavant, j’ai choisi de signer mes articles en utilisant le prénom d’Astrée. Même si ce n’est pas mon vrai prénom mais un pseudo, il est bien plus agréable de pouvoir dire Bonjour Astrée que Bonjour Rouge velours. Je l’avoue! Ce sera désormais mon nom de plume! En fait, c’est grâce à Mia W. du site Trucs de
Blogueuseque j’ai décidé d’associer un prénom à mon blog Rouge velours. Mia m’a fait comprendre l’importance d’avoir un prénom pour communiquer avec les autres blogueurs. Je vous donne le lien pour lire son article à ce sujet : http://www.trucsdeblogueuse.com/bloguer-prenom/

Pour en revenir au choix du prénom Astrée, c’était comme une évidence après avoir visité la Bastie d’Urfé en août 2013 dans le département de la Loire.

La Bastie d'Urfé
La Bastie d’Urfé

Ce château de la Bastie d’Urfé a été habité par Honoré d’Urfé l’auteur de l’Astrée, roman-fleuve publié entre 1607 et 1627. Ce roman relate l’histoire d’amour entre Astrée et le berger Céladon. Je ne l’ai pas lu mais j’aimerais bien.

L'Astrée d'Honoré d'Urfé
L’Astrée d’Honoré d’Urfé

C’est un roman de 5 volumes de 1000 pages et cette édition illustrée date de 1637. Bien conservée! Avez-vous eu la chance de lire ce roman du XVIIe siècle?   J’ai été si conquise par le lieu et l’histoire que j’en ai adopté le prénom de l’héroïne. Céladon allait de soi pour nommer mon homme. Par la suite, vous ne devriez pas être surpris par l’utilisation de ce pseudo. Je termine en remerciant encore Mia pour sa gentillesse et sa sympathie.

Astrée