La vie est facile, ne t’inquiète pas

Après avoir lu le premier roman d’Agnès Martin-Lugand « Les gens heureux lisent et boivent du café » l’année dernière, j’ai désiré inévitablement lire la suite « La vie est facile, ne t’inquiète pas« .

 

Agnes Martin-Lugand - La vie est facile, ne t'inquiete pas
Agnes Martin-Lugand – La vie est facile, ne t’inquiete pas

J’avais lu le premier d’une traite, j’ai lu la suite de la même manière. Cette histoire est si prenante que l’on ne la lâche pas.

En voici le résumé :

« Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres. »

Depuis son retour d’Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux Gens heureux lisent et boivent du café, son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille.

Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres.

Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

 

Le décor de cette histoire se situe à Paris et en Irlande et il représente des lieux de rêve. Je connais Paris mais pas encore l’Irlande et pourtant tout m’attire en ce pays sauf un détail crucial, la bière. Je déteste la bière alors que là-bas c’est la boisson nationale! Oups!

Pour en revenir au roman, c’est une belle histoire d’amour qui vous prend aux tripes. Vous passez juste un bon moment de lecture, certes triste, mais agréable tout de même. Quelquefois, je n’en demande pas plus!

L’avez-vous lu?

 

Astrée

 

 

 

Publicités

24 commentaires sur « La vie est facile, ne t’inquiète pas »

    1. Je te comprends car la suite n’est pas exceptionnelle en ce qui concerne l’originalité de l’histoire. Je me devais de la lire après avoir lu le premier car c’est une vraie fin.
      A toi de décider de lire la suite ou pas mais je te la conseille par curiosité. Moi, j’étais trop curieuse d’en connaître le dénouement.

      J'aime

    1. Tu as tout compris Marielle! La douleur des autres fait surtout réfléchir sur les problèmes existentiels et nous en ressortons mieux armés pour affronter la vie.
      Bien sûr, ce n’est qu’un roman mais il est porteur de positivité.
      Bises

      J'aime

  1. Je l’ai lu il y a quelque temps et j’ai également adoré. Le rustre Edward qui… Je dis plus rien, lisez et vous ne serez pas déçu… Bisous Astrée…

    Un petit PS : outre l’Angleterre, les chapeaux…. je pense qu’au point de vue lecture on partage quelques points en commun 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Justement, j’adore le personnage d’Edward bourru et doux à la fois!
      Et j’ai oublié de préciser dans mon article que le roman va être adapté au cinéma.
      J’espère qu’ils choisiront bien les acteurs!
      Oui Louise, en lecture aussi on se rejoint! C’est trop sympa!
      Bises

      J'aime

            1. En cherchant sur internet, je découvre que c’est un producteur d’Hollywood qui a acheté les droits du premier roman pour en faire un film. Alors ce sera sûrement des acteurs anglosaxons! Moi, je préfère car le choix est plus vaste!
              Qu’en dis-tu?

              J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s